Kinshasa - RD Congo - lundi, 10 décembre 2018 -
Ministère des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction
4.jpg
  • Actualités

Lancement des travaux sur la route Kasomeno-Kambu

La localité de Kasomeno située dans le territoire de Kasenga, à 137 Km de la ville de Lubumbashi, a abrité le vendredi 1er février 2013 la cérémonie de lancement officiel des travaux de réhabilitation et d’entretien par niveau de service de la route Kasomeno-Kambu. Il s’agissait du lancement des travaux sur le lot 1 allant du PK 0 au PK 320. Une deuxième cérémonie a été organisée dans le District de Tanganyika pour le lancement des travaux du lot 2 (du PK 321 au PK 640). Elle a eu lieu le lundi 4 mars 2013 dans la localité de Kabwela, à la base vie de l’entreprise SINOHYDRO.

Parmi les personnalités qui ont accompagné à Kasomeno SEM le Ministre de l’Aménagement du Territoire, Urbanisme, Habitat, Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction, on a noté la présence de Leurs Excellences Messieurs les Ministres de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme (MECNT) et de l’Energie et Ressources Hydrauliques, du Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour la RD Congo, de l’Ingénieur Sénior Infrastructures de la Banque Africaine de Développement, des Gouverneurs du Katanga et de la Province Orientale.

Un axe routier d’importance

Longue de 640 Km, la route Kasomeno-Kambu fait partie du réseau pris en charge par le projet Pro-Routes financé par la Banque mondiale, la Coopération britannique et le Gouvernement de la RD Congo à travers le Fonds National d’Entretien Routier. Une fois réhabilitée, cette route reliera le sud et le nord de la province du Katanga. Avec les travaux qui seront exécutés sur le tronçon Kambu-Kalemie-Uvira par la Brigade Pro-Routes de Kalemie, la province du Katanga sera reliée au Sud-Kivu et ... même à la Province Orientale. Il s’agit donc, comme l’ont souligné les différents intervenants qui se sont succédé à la tribune, d’une route d’importance capitale pour l’intégration socioéconomique de toute la partie Est du territoire national. Les travaux de réhabilitation de cette route en terre prévus sur une période de 18 mois porteront sur l’ouverture de la route, le rechargement de la couche de roulement, la construction des ouvrages d’assainissement et la réhabilitation des ponts. A partir du quatrième mois d’exécution des travaux, les contrats prévoient la mise en place d’un nouveau dispositif d’entretien par la méthode GENIS pour une durée de quatre ans. Ce sera la première expérience de cette méthode dans le pays.

Tout en saluant la contribution de la Banque mondiale, de la Coopération britannique et des autres bailleurs aux efforts du Gouvernement dans la reconstruction du pays, le Ministre de l’ATUH-ITPR a souligné l’importance particulière que le Gouvernement de la République accorde aux infrastructures de base considérées, à juste titre, comme un des fondements du programme de Révolution de la Modernité qui doit hisser la RD Congo au niveau des pays intermédiaires à l’horizon de 2016 et au niveau des pays émergents vers 2025. A court terme, a-t-il rappelé, l’objectif est de rendre praticables en toutes saisons les 16 000 Km du réseau routier ultraprioritaire de la RD Congo.

Une étape décisive

Pour le Directeur des Opérations de la Banque mondiale, M. Eustache Ouayoro, la cérémonie de Kasomeno est importante à plus d’un titre. D’abord, elle marque la relance attendue du projet Pro-Routes après un retard important au démarrage. Elle ouvre, ensuite, la voie à une phase importante qui concrétise un des objectifs cardinaux de Pro-Routes: l’utilisation simultanée des brigades de l’Office des Routes en régie et des entreprises du secteur privé dans l’exécution des travaux. Enfin, elle inaugure une vision toute nouvelle en matière d’entretien routier avec la mise en place, pour la première fois en République Démocratique du Congo, de la méthode de gestion de l’entretien routier par niveau de service (méthode Genis).

Evoquant les impacts positifs recueillis sur l’axe Kalemie-Bendera réhabilité par le projet Pro-Routes dans le nord du Katanga en direction de la province du Sud-Kivu, M. Eustache Ouayoro a rappelé que Pro-Routes est le genre de partenariat que la Banque mondiale et DFID voudraient mettre en place pour appuyer le Gouvernement de la RD Congo dans le secteur des infrastructures routières.

Avant de donner le coup d’envoi des travaux avec le Directeur des Opérations de la Banque mondiale, le Gouverneur de la province du Katanga a exhorté la population à s’approprier l’ouvrage et à veiller sur la sécurité des engins et des matériaux sur le chantier.

Webmapping

Prospectus

Error: No articles to display

Lettre d'information

Nos Partenaires

Visiteurs

474407
Aujourd'hui
112
Nous suivre sur
Copyright © 2018 Cellule Infrastructures - Tous droits réservés.