Kinshasa - RD Congo - lundi, 10 décembre 2018 -
Ministère des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction
4.jpg
  • Actualités

Projet de Bitumage de la route Loange-Pont Lovue

Réception définitive des travaux de la chaussée principale

Une année après la réception provisoire, la route Loange-Pont Lovua (64,8 km)  asphaltée sur la RN1 sur financement de Banque Africaine de Développement (BAD) a été réceptionnée  définitivement.  La signature du procès-verbal de réception  est intervenue le 27 décembre 2017 à Loange  entre l’entreprise chinoise SINOHYDRO et l’Administration représentée par le Ministère des ITPR, la Cellule Infrastructures, l’Office des Routes, le Ministère des Finances et le Ministère de l’Agriculture et Développement Rural. Une visite d’inspection sur la chaussée principale et sur les pistes de desserte agricole a précédé la signature du procès-verbal.   Pour rappel, les travaux  sur le tronçon  de la RN1 Loange-Pont Lovua ont été exécutés  pour un coût de de 51,47 millions USD. Le contrat de travaux de 80 km de pistes rurales a porté sur  un montant 3,482,282 USD.

Les travaux ont été réceptionnés sans réserves. Ceci montre qu’ils ont été exécutés  selon  les règles de l’art et  répondent aux caractéristiques techniques prévues dans le cahier des charges. En effet, à  la lumière de l’inspection de lachaussée principale et des pistes rurales, les travaux exécutés et les corrections apportées par l’entreprise suite aux observations formulées lors de la réception provisoire prononcée en décembre 2016 ont été jugés satisfaisants par la délégation de l’Administration, conduite par l’Ingénieur Pierre Bunduki Ndongala, Chef de Section Administration et Finances de la Cellule Infrastructures.

Cependant, l’Administration devra attendre encore pour procéder à la réception définitive des infrastructures connexes  qui font partie  du projet. Il s’agit  de 4 centres de santé,  4 écoles,  2 murs d’écoles et de 2 puits d’eau. Ces infrastructures, qui ne sont pas encore achevés, feront l’objet d’une  réception distincte. Il en est de même de la station de pesage et  de deux pèse-essieux mobiles à installer sur la RN1 pour lutter contre la surcharge de véhicules.
Dans la continuité des travaux exécutés sur le tronçon précédent, Batshamba-Pont Loange (114 km), sur financement de l’Union européenne, la construction de la route Loange-Lovua participe  au désenclavement de cette zone  et de la province du Kasaï. Tshikapa est à 56 km de la route asphaltée à partir du Pont Lovua.

La  route qui vient d’être asphaltée crée des conditions très favorables pour un  développement économique  de la zone non seulement par les facilités qu’elle offre pour  les échanges commerciaux, mais aussi pour l’interconnection des  villes de Kinshasa, Kikwit et Tshikapa.  On était habitué à voir sur la route de Tshikapa de gros véhicules mais depuis quelques mois, ce sont des bus de passagers et de petites berlines appelées communément «Ketch» qui empruntent l’axe. Ce temps est bien révolu, quand les automobilistes mettaient un mois pour parcourir  le  trajet Kinshasa-Tshikapa.

Sur le tronçon Loange-Pont Lovua, les travaux ont démarré en septembre 2014 avec un délai d’exécution de 24 mois, qui a été respecté par l’entreprise chinoise SINOHYDRO. Initialement, le linéaire du projet  était de 63,4 km, le PK0 étant à 1,4 km du Pont Loange en direction de Tshikapa.

A la demande de l’Union européenne qui a financé les travaux sur le tronçon Batshamba-Loange, la BAD a accepté de prendre en charge et d’intégrer  à son linéaire les 8 derniers kilomètres du tronçon Batshamba-Pont Loange. Le contrat de travaux vient d’être signé avec l’entrepirse  SINOHYDRO pour un montant de 9 millions USD. Le délai d’exécution est de 6 mois.  


Baudouin MANZENZA SASSA

Webmapping

Prospectus

Error: No articles to display

Lettre d'information

Nos Partenaires

Visiteurs

474419
Aujourd'hui
124
Nous suivre sur
Copyright © 2018 Cellule Infrastructures - Tous droits réservés.